ISSN: 2038-0925

Femmes et genre en contexte colonial XIXe-XXe siècle

Centre19-21 janvier 2012, Colloque international, Centre d’histoire de Sciences Po 56 rue Jacob, 75006 Paris -

Regroupant soixante-dix intervenant-e-s de dix-sept pays différents, dont plusieurs sont rarement représentés dans de tels événements (Viet Nam, Hong Kong, Inde, Australie, Cameroun…), le colloque international Femmes et genre en contexte colonial, XIXe-XXe siècle se veut un premier état des lieux de la question sur la longue durée. Il s’agit d’éclairer, dans le cadre de tous les Empires, la richesse de l’interaction entre l’histoire des femmes, du genre et des colonisations. Le colloque vise donc à prendre le fait colonial dans sa globalité tout en proposant des études de cas fondées sur des sources originales. Ainsi, tout en cherchant à démontrer le caractère « homogène », au travers de la mise en lumière de traits communs, des colonisations européennes, le colloque veut aussi éclairer les spécificités de chaque expérience impériale, ainsi que les ambivalences, les contradictions, les tensions, et les fractures inhérentes au processus. L’objectif est aussi de travailler sur les circulations impériales des modèles, des idées, des femmes et des hommes eux-mêmes, et sur les effets de ces mobilités, y compris dans les métropoles coloniales.

Comprising seventy participants from seventeen different countries, many of which are rarely represented at such events (Vietnam, Hong Kong, India, Australia, Cameroon …), the international conference Women and gender in a colonial context in the nineteenth and twentieth centuries aims to be a first survey of the field over a long time scale. It sets out to highlight the richness of the interaction between the history of women, gender and colonialism in the framework of all the Empires. The conference aims to take the colonial as a whole while providing case studies based on original sources.
Thus, while seeking to demonstrate the commonalities, by bringing out the common features of European colonization, the conference also aims to illuminate the specifics of each imperial experiences, as well as the ambivalences, contradictions, tensions , and ruptures inherent in the process. The aim is also to study the circulation, among the imperial powers, of models, ideas, as well as the women and men themselves, and the effects of such mobilities, including also their effects upon the colonial metropoles.

Programme

Partenaires officiels

Organisateurs:

• Ecole normale supérieure (Lyon)
• NYU in France (Paris)
• Université Paris I-Panthéon Sorbonne
• Centre d’histoire de Sciences Po

Autres partenaires:

• Institut universitaire de France (IUF)
• Centre d’Etudes des mondes africains (CEMAf)
• New York University
• Institut émilie du Chatelet
• Muséum d’histoire naturelle
• Région île-de-France
• Ville de Paris
• CNRS
• Mission parité CNRS
• MESR
• Ambassade des états-Unis
• Groupe francophone de l’Unesco

Comité scientifique:

• Robert Aldrich (Professeur, Université de Sydney)
• Barbara Cooper (Professeure, Rutgers University)
• Catherine Coquery-Vidrovitch (Professeure émérite, Université Paris 7)
• Marc Epprecht (Professeur, Queens University Ontario)
• Odile Goerg (Professeure, Université Paris 7)
• Stéphanie Loriaux (Assistant Professor à l’Université Libre de Bruxelles)
• Claire Midgley (Professeure, Université de Sheffield)
• Stephan Miescher (Professeur associé, Université de Californie, Santa Barbara)
• Michelle Perrot (Professeure émérite Université Paris 7)
• Rebecca Rogers (Professeure, Université Paris Descartes)
• Fatou Sow (CNRS)
• Elizabeth Schmidt ( Professeure, Loyola University Maryland)
• Ann Laura Stoler (Professeure, New York University)

Comité d’organisation:
• Pascale Barthélémy (Maîtresse de Conférence à l’ENS, Lyon)
• Anne Hugon (Maîtresse de Conférence, Université Paris I/Panthéon-Sorbonne)
• Christelle Taraud (Professeure, NYU in France)


Scrivi un commento